Vidéo. Des rebelles syriens: "On a tué un pilote russe"

Un des deux pilotes de l'avion russe abattu par la Turquie a été tué par des rebelles syriens alors qu'il atterrissait après s'être éjecté de l'appareil. Dans cette vidéo, les rebelles présentent l'homme comme étant un "pilote russe", "un porc russe", mais ne précisent pas où ont été tournées les images, dont l'authenticité ne peut être vérifiée.

Ce matin, la Turquie a abattu un avion de combat russe (un Su-24) près de sa frontière syrienne. Il n'a jamais quitté l'espace aérien syrien alors que la Turquie affirme que l'appareil a violé son espace aérien.

Attention cette vidéo est déconseillé pour les âmes sensibles ( Si vous tenez à voir ces horribles atrocités cliquez sur La vidéo que les rebelles syriens ont publié )

Un "porc russe"

Les deux pilotes de l'avion se sont éjectés. Si le second pilote est toujours porté disparu, le premier a été tué par des rebelles syriens alors qu'il atterrissait après s'être éjecté de l'appareil. Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux montrent des images présentées comme celles du pilote mort entouré de rebelles de différentes factions syriennes.

Sur les images vidéos publiées par des comptes rebelles sur Twitter et Facebook montrant ce qu'ils présentent comme étant le pilote mort, on voit un homme vêtu d'un uniforme militaire, des sangles autour de la poitrine et du sang sur le visage. Dans cette vidéo, les rebelles présentent l'homme comme étant un "pilote russe", "un porc russe", mais ne précisent pas où ont été tournées les images, dont l'authenticité ne peut être vérifiée. La célébration de la mort de ce pilote par ces rebelles syriens est à lire à l'aune des bombardements russes soutenant l'action de Bachar al-Assad qui visent en très grande partie ces rebelles.

Poutine: "Un coup de poignard dans le dos"

Fadi Ahmed, un porte-parole du groupe rebelle Premier front côtier, a indiqué à l'AFP que "le pilote russe avait été tué par des tirs en tombant avec son parachute", sur la zone du Jabal Turkman (Montagne des Turkmènes), dans la province de Lattaquié. "La 10e Brigade (un autre groupe rebelle) a transféré le corps du Russe vers la base d'opérations conjointe des rebelles" dans la région, a ajouté Omar Jablaoui, un militant travaillant avec les rebelles dans le secteur.

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé mardi "un coup de poignard dans le dos" d'Ankara. Au passage, il a qualifié les autorités turques de "complices des terroristes". "Les événements tragiques d'aujourd'hui vont avoir des conséquences sérieuses sur les relations russo-turques", a-t-il assuré.

L'Otan tiendra une "réunion extraordinaire" mardi après-midi à Bruxelles "à la demande de la Turquie"

 


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :