QVEMF - "PAUVRE CON" On se revoit le PLUS GROS VENT de cette année : Un TSUNAMI lors de la finale !

Jamais une cérémonie finale de "Qui veut épouser mon fils ?" n'aura connu telle issue... Alors qu'il ouvrait son coeur à Jazz, Shake a essuyé un humiliant refus de la part de la jeune femme. Pourquoi tant de haine ?

Ce vendredi 17 juillet, l'aventure Qui veut épouser mon fils ? saison 4 touchait à sa fin... Michaël est reparti comme il est venu, Alexandre a trouvé l'amour, tandis que Shake a connu une soirée noire au cours de la cérémonie finale, sous l'égide d'Elsa Fayer.

Après s'être séparé de Terry quelques minutes auparavant, Shake a choisi de fonder tous ses espoirs en Jazz. Depuis plusieurs jours déjà, il partageait une complicité sans précédent avec la jolie brune. Après leur baiser échangé au cours d'un dîner en tête à tête, Shake a fait une jolie promesse à Jazz : celle de ne plus jamais partir en rendez-vous avec une autre fille. Un engagement non tenu...

Meurtrie, Jazz s'est promis de se venger. Son plan : rendre Shake absolument fou amoureux pour le briser lors de la cérémonie finale.

Tout s'est déroulé comme prévu pour la prétendante... En effet, lors de la cérémonie finale, elle tenait sa revanche, elle allait pouvoir donner à Shake la bonne leçon qu'il méritait.

On ne me prend pas pour une merde !

Aussi, lorsque le jeune célibataire, sous le nez de sa maman Maï, lui remettait la bague symbole de leur amour, elle lui assénait le coup de grâce...

"Shake, j'ai envie de te dire que j'ai découvert tous les mensonges que tu m'as dits. Tu m'as tellement déçue. Moi, j'ai été vraie avec toi. Aujourd'hui, je te dis non à cause de tes mensonges !", sermonne-t-elle.

"Maï, j'ai l'impression que Shake ne mesure pas le mot 'Amour'. Moi, je ne lui ai jamais menti ! Jamais... (...) Je n'ai qu'un seul mot à te dire, c'est : 'Pauvre con !' T'as été aveuglé... On ne me prend pas pour une merde. Je ne suis pas une chaussette !", conclut Jazz, indignée, les larmes dégringolant sur son visage.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :