MÉCONNAISSABLE !!! George Clooney, avant d'être un sex-symbol ... c'était quoi ce look ?!

Cette semaine, George Cloo­ney est en une d’un grand maga­zine améri­cain ... ce qui ne nous pose aucun problème. Mais sa tête de l’époque ... ATTENTION !!!

Vous connais­sez sûre­ment George Cloo­ney. Ce bel homme chic et plein d’al­lure, qui porte à merveille les costumes sur mesure ainsi que les cheveux et la barbe poivre et sel qui font tout son charme. Élégant, bon acteur (il a été osca­risé deux fois, même s’il a joué dans un des pires navets de l’his­toire, Batman et Robin, en 1997), c’est tout à fait normal qu’il fasse la couv’ d’un grand titre comme New York Maga­zine, comme cette semaine par exemple.meconnaissable-george-clooney-avant-detre-un-sex-symbol-cetait-quoi-ce-look

 

Sauf que George n’a pas fait cette couv’ en smoking Saint Laurent et cheveux gris. Il l’a faite en chemise à carreaux et en MULET. Mulet comme la coupe de cheveux des années 80, celle qui fut égale­ment arbo­rée naguère par Jean-Pierre François, Billy Ray Cyrus, ou encore Bonnie Tyler.

Mais pourquoi ? Pourquoi avoir récu­péré un cliché vintage de Geor­gie alors qu’on est en 2016 ? Pour lui mettre la honte ? Que nenni. L’ac­teur de 54 ans assume plei­ne­ment sa dégaine d’alors, choi­sie par le maga­zine pour un numéro spécial « débuts ». Il s’est confié à cette occa­sion sur sa carrière nais­sante, et le rôle qui l’a aidé à trou­ver un agent, dans une pièce de théâtre sur feu Sid Vicious (le célèbre punk qui faisait partie des Sex Pistols).

« Ce n’est pas toujours une bonne idée de dire que vous avez joué dans une pièce à Los Angeles, parce que les gens vous regardent et rigolent, mais je l’ai fait » a-t-il confié au jour­nal sur cette pièce « incroya­ble­ment brutale ». « Je jouais un dealer pros­ti­tué, et, croyez moi ou non, j’étais le souffle d’air frais de la pièce » a-t-il ajouté. Fou rire ! Heureu­se­ment, sa perfor­mance a été remarquée, et c’est grâce à cela qu’il a trouvé un agent, et que nous avons pu le retrou­ver quelques années plus tard dans la série Urgences sous les traits du Dr Doug Ross. Un rôle pour lequel il a délaissé le mulet au profit d’une petite frange très 90’s. Qui fera sans doute égale­ment une couv’ d’ici quelques années.

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :