Maison à vendre : COMBIEN touche Stéphane Plaza pour un vente ? GROSSE SURPRISE !

Mercredi 2 mars, les fans de Stéphane Plaza ont une nouvelle fois pu apprécier les performances du célèbre agent immobilier dans un nouvel épisode de Maison à Vendre diffusé à 20h50 sur M6.

maison-a-vendre-combien-touche-stephane-plaza-pour-un-vente-grosse-surprise

Après avoir aidé Véronique et Amhed un couple qui cherchait désespérément à vendre leur maison atypique de Vitry-sur-Seine pour s'installer à Charente-Maritime, Stéphane Plaza est parti à la rencontre de Ghislaine et Guy un couple de retraités, prêt à tout pour vendre leur maison située à Egly pour s'installer en Aveyron d'où est originaire la jeune retraitée.

Une mission de plus pour l'animateur star de M6 qui pour atteindre son objectif s'est fait aider de la belle Emmanuelle Rivassoux.

Après plusieurs jours de travail, la jolie maison de 115m2 carré construite en 1985 était enfin remise au goût du jour et prête pour la vente. A la grande surprise du couple, après seulement trois visites, Stéphane Plaza a pu leur annoncer une bonne nouvelle : " l'offre est au prix de 315 000 euros net vendeur, comme vous me l'avez demandé".

Un soulagement pour le couple qui s'est empressé de contre-signer l'offre écrite et l'occasion aussi pour les téléspectateurs de voir le montant des honoraires perçues par celui qui est désormais à la tête de sa propre enseigne.

maison-a-vendre-combien-touche-stephane-plaza-pour-une-vente-m6-le-devoile-par-erreur-photo

En effet sur l'offre écrite, on distingue clairement trois chiffres. A savoir, 315 000 net vendeur, puis en dessous 10 000 euros et le total de 325 000 euros FAI, c'est à dire Frais d'agence inclus.

GROSSE SURPRISE

Une somme de 10 000 euros qui correspond donc à environ 3,1 % du prix de vente du bien. Un montant très raisonnable et dans la fourchette de prix des différentes agences. En effet, comme l'expliquaient nos confrères de l'Express, si les frais d'agence se situent en général entre 5% et 7% du prix de vente d'un bien, désormais de plus en plus d'agents immobiliers, crise oblige, revoient leur prix à la baisse pour atteindre bien souvent les 3% du prix de vente.

Maison à vendre : Tous les secrets de l’émission

Les journalistes de FranceSoir ont interviewé l'agent immobilier ....

F.-S. Sur quels critères sont sélectionnées les maisons ?

STÉPHANE PLAZA : Les propriétaires en galère postulent via un courrier, un e-mail sur le site m6.fr ou un appel au 3606.

« On reçoit environ 2.000 e-mails après chaque appel à témoin et nous sélectionnons ensuite entre trente et cinquante maisons à proposer à M6 », explique Pascale Albertini, la productrice (Reservoir Prod). Les critères ? La maison doit être habitée, pour qu’il y ait encore les meubles, le prix ne doit pas dépasser 700.000 € et elle doit être en vente depuis au moins six mois. Tous les biens sont acceptés, des meunières aux appartements. Il ne doit pas y avoir de gros travaux à faire, comme la plomberie. La maison doit être saine et très personnalisée.

A noter que les candidatures sont ouvertes pour les émissions tournées cet été et diffusées à la rentrée.

F.-S. Y a-t-il des critères concernant les vendeurs ?

S. P. « Ils doivent être motivés surtout, de bonne humeur et dans l’embarras », précise Pascale Albertini. Lorsque le contact téléphonique avec les casteuses est bon, les vendeurs envoient des photos d’eux et de leur maison. Je fais des combinaisons : j’alterne un couple de trentenaires, une famille plus âgée, pour que les cas se complètent. Puis les journalistes partent sur place filmer les vendeurs, pièce par pièce. » Entre la candidature et le tournage, un mois s’écoule.

F.-S. Les vendeurs sont-ils en contrat avec la production ?

S. P. Oui. Quand ils sont choisis, ils signent un contrat d’exclusivité qui court le temps du tournage, soit deux semaines.

F.-S. Y aura-t-il davantage d’émissions en Province ?

S. P. « Oui, dès la rentrée prochaine, assure Pascale Albertini. L’idéal serait d’avoir une maison sur quatre en Province et de trouver un bien typique, comme les maisons de brique dans le Nord. »

F.-S. Quel est le coût des travaux pour la production ?

S. P. Le « home-staging » (valorisation du bien) nécessite quinze jours de travail et coûte environ 6.000 €.

F.-S. Que deviennent les objets et meubles enlevés ?

S. P. « Ils sont placés trois mois dans un garde-meuble payé par la production, apportés à la déchetterie ou donnés lorsqu’ils ne sont pas abîmés », déclare Pascale Albertini.

F.-S. Et les meubles achetés par la production ?

S. P. La décoratrice, qui a un budget de 1.500 € pour chaque maison, se fournit à Paris, le plus souvent chez Ikéa, donc ils n’ont pas une grande valeur. Certains propriétaires les offrent. D’autres ont sûrement revendu une lampe ou un fauteuil sur Internet.

F.-S. Combien de temps passe Stéphane Plaza avec les propriétaires ?

S. P. Quatre jours pour l’état des lieux, puis deux jours pour les visites. « Même en région parisienne, je dors sur place, confie l’animateur. Et je ne regarde aucune photo avant, histoire de rester spontané en découvrant la maison. »

F.-S. Touche-t-il une commission ?

S. P. Non. Il garde en revanche un pied dans l’immobilier via les neuf agences qu’il gère, histoire de « rester crédible ». 80 % du temps, il conclut la vente le jour des visites. Sinon, le mois qui suit.

Source : Télé Star

Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :