Louane ... émue en pensant à son père, est incapable de chanter "Mistral Gagnant" ( VIDÉO )

Hier soir, France 3 diffusait Renaud on t'as dans la peau, un documentaire inédit de 96 minutes sur le célèbre chanteur.

Un sublime hommage à l'artiste qui s'est retiré depuis quelques années dans le Sud de la France, composé d'images d'archives et de témoignages d'artistes de toutes générations confondues. Parmi eux, la jeune Louane Emera (18 ans) qui a prouvé à quel point l'interprète de Laisse béton a marqué son enfance et surtout sa famille.

Dans un entretien très récent accordé à Télé 7 Jours, la chanteuse (révélée dans The Voice 3) qui a pris part à l'opus La Bande à Renaud Volume 2, expliquait combien la chanson Mistral gagnant faisait ressurgir de grandes émotions chez elle.

Et pour cause, ce titre lui fait penser à son père décédé. À cette époque, reprendre en choeur des chansons de Renaud, Brel, Brassens était une sorte de coutume de fin de repas.

Elle expliquait : "On sortait un cahier de chansons où mon papa avait imprimé plein de paroles. Et on se mettait à chanter."
"J'ai du mal à ne pas pleurer lorsque j'entends cette chanson sauf s'il y a des gens autour de moi car, tout de suite, je pense à mon père et à quand j'étais petite. C'est une chanson tellement forte...", déclare-t-elle.

Puis, face à la caméra, Louane accepte d'entonner le début de la fameuse chanson. Une chose qui devrait être aisée pour la talentueuse jeune fille mais qui s'avère totalement impossible pour elle sur ce morceau.

S'interrompant après quelques notes, elle explique, avec des trémolos dans la voix : "Non je n'y arrive pas, je suis désolée. Je pensais que j'en étais capable mais finalement non, ça me serre. L'émotion est beaucoup trop forte finalement."

Un moment d'une très grande intensité.

Touché par ce document, Renaud a fait savoir qu'autant d'attention lui donnait "envie de réécrire". "J'en ai pleuré", a-t-il même précisé. Une bonne nouvelle ...


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :