Ayem balance la VÉRITÉ sur son départ et HUMILIE Martial ! La guerre est déclarée !

Et si c'était vraiment la guerre entre Ayem Nour et Martial ? Alors qu'elle n'était pas aux commandes du Mad Mag, ce mardi 19 avril, les fans de la belle se sont rapidement demandé la raison de cette absence.

ayem-balance-la-verite-sur-son-depart-et-humilie-martial-la-guerre-est-declaree

À la suite des rumeurs évoquant des tensions supposées entre l'animatrice et son chroniqueur, Martial s'est exprimé dans le Mad Mag, ce soir, avant qu'Ayem ne nie et dévoile sa vérité.

C'est un Martial très heureux et enthousiaste que l'on retrouve aujourd'hui aux commandes de l'émission de NRJ12. Ravi du départ d'Ayem ? Quoi qu'il en soit, pas question d'évoquer les raisons de cette joie à l'antenne.

Le chroniqueur (devenu animateur ?) a assuré qu'Ayem lui manquait, a lancé un hashtag pour qu'elle revienne et a même décidé de lui chanter une chanson. Bref, l'ancien candidat de Nouvelle Star a sorti le grand jeu.

Mais alors même que l'on s'apprêtait à sortir nos mouchoirs, voilà que la principale intéressée a tenu à réagir, via Twitter. L'ancienne candidate de Secret Story 5 a rectifié le tir : non, le médecin ne lui a pas demandé de s'arrêter avant le début de son congé maternité.

"Menteur", a-t-elle ainsi tweeté à propos de Martial.

Si le message était plutôt bien passé, la belle brune, enceinte de son premier enfant, a donné de plus amples précisions pour le bonheur de ses nombreux followers.

"Mes amours, J'ai quitté le #MadMag, car Martial est insultant et irrespectueux. Il a fait Ca Aussi avec K.Charni... Stop aux mensonges !!!", a-t-elle écrit.

Avant de revenir sur son état de santé :

"En effet hier mon médecin M'a trouvée trop stressée et me conseille de prendre du recul... C'est de la fatigue morale pas physique", "Physiquement je pouvais continuer mais je ne voulais ps faire semblant plus longtemps, on vous doit la vérité car ce succès c grâce à vous." C'est bien clair ?


Commentez sur Facebook

Ailleurs sur le Web ...

X
... sur les réseaux :